Hyperthermie régionale – exemple du foie

Exemple du foie

Il s'agit d'un patient atteint d'un cancer du foie. La mesure a été faite de façon invasive, c'est-à-dire que le patient a accepté que des capteurs thermiques soient insérés à l'aide d'une aiguille sous contrôle par imagerie. Deux capteurs ont été positionnés dans le foie et un capteur placé à l'extérieur sur la peau, sous l'électrode supérieure (Dr. H.Sahinbas, Parmenides Tagesklinik Bochum). Les deux électrodes de 250 mm ont été refroidies à 8°C. Le traitement a duré 60 minutes pour une puissance délivrée de 590 kJoule.

Au cours des 10 premières minutes, la température a augmenté de 3,2 à 3,3 degrés pour atteindre finalement 40,6°C. Ensuite, une température maximale de 42,0°C a été obtenue, avec un plateau >40°C pendant 50 minutes, ce qui est un résultat idéal.

En résumé : Il est possible d'atteindre une température élevée même en profondeur. Cela dépend essentiellement de la technologie utilisée et de sa manipulation. Le fait d'appliquer >500 kJoule avec l'appareil Celsius42 correspond à un traitement délicat qui est exigeant pour le personnel qui l'utilise, ainsi que pour le patient. Se limiter à une température de 39°C est déjà judicieux et tout à fait justifié. Lorsqu'il s'agit d'atteindre des objectifs de stimulation immunologique, rester dans une plage thermique modérée est même plus bénéfique. Aller jusqu'à de fortes températures entre 40 et 42°C est indiqué pour renforcer par exemple l'effet ultérieur d'une radiothérapie.

La présence de couches épaisses de graisse chez le patient dans la zone à traiter peut toutefois constituer un obstacle. Plus le patient est gros, plus il sera difficile d'atteindre une température suffisante à travers les couches de graisse qui absorbent fortement l'énergie appliquée depuis l'extérieur.

Martin Rösch

Martin Rösch et son savoir-faire sont intimement liés à Celsius42 depuis sa fondation. Il s'est occupé pendant de nombreuses années des questions traitant de l'utilisation clinique en tant que travailleur indépendant. Associé à des clients, notamment au Dr. Hüseyin Sahinbas, il a mené des essais précliniques sur les températures et a contribué à définir les profils de puissance à appliquer. Il a participé à des projets d'études en fournissant données et conseils et a accumulé des années d'expérience en rendant visite aux clients ou bien en discutant avec nos utilisateurs de l'hyperthermie et d'autres. Martin Rösch s'est vu inviter comme intervenant à des congrès d'oncologie sur le sujet de l'hyperthermie dans plus d'une dizaine de pays. Il est aussi l'auteur de publications sur la question dans des revues spécialisées avec révision par des pairs.

Envoyer un e-mail

Contact

Celsius42 GmbH
Hermann-Hollerith-Str. 11
52249 Eschweiler
Deutschland

+49 (0) 24 03 – 7829 230
Envoyer un e-mail

Celsius42 Korea LTD
Gunpo IT-Valley, S-B102, 17, Gosan-ro 148 Beon-gil,
Gunpo-city, Gyunggi-do,
South Korea

+82-70-5208 7622
Envoyer un e-mail